AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GrimoireGrimoire  ConnexionConnexion  
FORUM FERMER, ACCES DISPONIBLE POUR TOUS. Le forum est devenu une page test !




Partagez|

L'arbre des pouvoirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Elektra Kloo
avatar

Sexe : Féminin
Age : 30


Fiche de l'élève
Total du Bulletin: 330
Pts de participation : 320
Niveau:
150/150  (150/150)

MessageSujet: L'arbre des pouvoirs Lun 09 Avr 2012, 11:04

Puisque c'est une question qui revient souvent, j'ai fait un article d'après mes recherches.

L'arbre des pouvoirs

1) Expliquation

L'une des requêtes les plus fréquentes concernant la magie se porte sur les pouvoirs des sorciers et des sorcières, leurs fonctions, leurs conséquences. Il faut comprendre que les aptitudes et les pouvoirs des sorciers et sorcières sont régis par des niveaux, une véritable hiérarchie qui se scinde en plusieurs "étages". Un arbre permet de concrétiser efficacement cet état de fait.

Les racines correspondent aux "aptitudes" des sorciers, compétences nécessaire à la maîtrise de pouvoirs. Il faut distinguer les aptitudes élémentaires des aptitudes spécifiques. La biologie est une aptitude élémentaire, la théologie est une aptitude spécifique. On dit également que les racines représentent l'expérience, le passé d'un certain point de vue, le savoir acquis au fil de la vie. Le tronc détermine une direction et les branches sont autant de directions vers le ciel et la terre. Cette voie pousse le sorcier dans une voie qui lui est propre, pour vivre sa réalité et sa foi.

Le tronc correspond au "grand choix" du sorcier, issu des racines et soutien des branches, le tronc découvre l'identité du sorcier et de la sorcière. Chacun pourra donc dessiner son arbre dans son livre des ombres, sorte de répertoire des compétences acquises et des pouvoirs maîtrisés.
Chaque arbre est différent, chacun faisant ses propres choix, chaque tronc est le reflet de ses racines, les branches dépendent des racines et du tronc, plus ils seront forts et grands, plus fortes seront les branches.

Les branches symbolisent les pouvoirs, il existe des branches puissantes, d'autres plus faibles, toutes grandissent chaque jour. Au sein des pouvoirs, une hierarchie existe : il y a les "bas pouvoirs", les "pouvoirs" et les "hauts pouvoirs" ; les pouvoirs bas étant plus proches du tronc. J'espère pouvoir vous proposer bientôt une cartographie et une arborescence des aptitudes et des pouvoirs.

Même si chaque destin est unique, il existe de grands modèles. Tout comme chaque arbre est différent mais appartient également à une famille, les chênes, les saules, les séquoias...Il en est de même pour les pratiquants de l'Art. On parle alors de castes, de classes de sorciers. Parfois un wiccan pourra appartenir à plusieurs castes à la fois, mais il aura toujours une caste principale. Il ne s'agira souvent pas de choisir une caste, un destin de sorcier, mais simplement de se laisser guider au travers de l'Arbre des pouvoirs, au fur et à mesure des expériences acquises, vers une caste qui devient naturelle au regard des choix effectués tout au long de sa vie. Avoir conscience du chemin que l'on suit, est la résultante du "Grand choix". Il ne s'agit pas de choisir sa voie dans un sens littéral mais simplement d'avoir conscience de sa destinée de sorcier, c'est alors une décision naturelle, celle de la vie.

Je parle d'arborescence car les hauts pouvoirs s'acquièrent après la maîtrise d'un pouvoir qui elle même dépend d'un pouvoir bas qui s'appuie sur des aptitudes. On nomme "accessible" un pouvoir pour lequel le sorcier ou la sorcière consacre du temps afin de le maîtriser.

Nota : Il se peut qu'un sorcier ou une sorcière possède naturellement, de façon innée, un pouvoir ou une aptitude. Il s'agit alors d'une réminiscence des vies antérieures. Un sorcier de naissance (extrêmement rare) possède un pouvoir (quel qu'il soit) de façon innée ; une aptitude acquise de naissance n'est pas possible puisque les aptitudes dépendent de l'étude.

Alors, puisque les pouvoirs dépendent des aptitudes, comment peut-on posséder un pouvoir de façon innée sans en maîtriser les aptitudes qui le composent ? L'inné s'explique ainsi, le sorcier ne sait ni pourquoi ni comment il devine l'avenir par exemple, une étude des aptitudes (symboles, psychologie) complémentaire lui permettront par la suite de "redécouvrir" les racines liées à la branche, cela ne changera en rien son pouvoir.

2) Les castes

Il existe 9 castes de sorciers. Précisément huit plus un. Le premier où le dernier d'entre eux oeuvre pour l'avancée de la conscience de tous, c'est le fondamentaliste.

Sorcier Fondamentaliste :


Il est voué à la recherche fondamentale et à l'hemétisme, le sorcier fondamentaliste travaille sur les codex ainsi qu'à la compréhension et la vulgarisation des préceptes évolués de la magie.

Elémentaliste :

La nature se base sur les quatre éléments fondamentaux : l'eau, le feu, la terre et l'air. L'élémentaliste voue son évolution magique autour de ces éléments et des gardiens des tours des quatre points cardinaux.

-Eau-Ouest
-Feu-Sud
-Terre-Nord
-Air-Est

L'élémentaliste est souvent proche des covens, où il est un expert précieux et respecté en début et en fin des rites. On le nomme parfois "l'invocateur", il est très impliqué dans l'écriture des invocations, possède une connaissance approfondie des dieux et déesses.

Il passe également une grande partie de son temps dans la nature en méditation afin de ressentir les quatres éléments présents autour de lui. Ses pouvoirs sont assez proches de ceux du maître des énergies ou énergétiste : voyage astral, lévitation, télékynésie, ubiquité.

L'élémentaliste acquiert une grande connaissance de l'univers et des flux d'énergies qui le traverse, ce qui en fait un interlocuteur privilégié vis à vis de la mort.

L'Enchanteur :

Il s'agit sans doute du sorcier le plus connu et le plus incompris dans l'univers de la magie. L'enchanteur est le maître des sortilèges, également expert en philtres et en potions. Souvent associé dans l'Histoire à des cultes maléfiques, il porte le nom de sorcier, enchanteur, magicien selon les cultures, les époques...

L'enchanteur est un sorcier solitaire, il chérit ses secrets et protège son livre des ombres. Il développe ses connaissances dans les domaines des plantes, des minéraux, éléments essentiels des potions qu'il concocte. Maître des illusions altruiste, il pratique l'Art pour faire le bien autour de lui tout en restant discret.

Souvent casanier, l'enchanteur développe une relation avec un lieu particulier, qu'il aménage autour de son livre des ombres et de son chaudron. Le chat est souvent un animal qui accompagne sa solitude. Bien que solitaire, il reste attentif à son entourage social et prend garde de ne pas révéler sa vraie nature. L'écriture et la pratique de sorts, la connaissance des philtres, des potions et des remèdes sont ses pouvoirs principaux.

Druide alchimiste :

Les éléments de la nature sont son jardin, les plantes et les minéraux n'ont pas de secrets pour lui et le druide excelle dans leur transformation chimique idéale, de la pierre philosophale ou des formules magiques peuvent être l'une des quêtes du druide alchimiste.

Très proche de la nature, il est un chercheur protecteur. Les sciences modernes sont très proches de ce sorcier qui vouera souvent sa vie à la recherche scientifique.

Gardien des secrets, le druide est un conteur formidable qui prendra généralement un disciple pour lui transmettre son savoir et faire perdurer la connaissance et le respect des lieux magiques. La forêt est souvent son lieu préféré pour participer aux grandes fêtes de la roue de l'année auxquelles il participe volontiers en communion avec son environnement social.

Chaman :

Il s'agit du plus vieux sorcier idenfié dans l'Histoire des religions. On le considère même comme le père de toute vie. Le chaman est un repère pour sa communauté, guide-sorcier et médecin il est très attentif au bien-être de ses semblables. Sans cesse en quête de sagesse, il veille à guider sans jamais inciter.

Le chaman articule son Art autour de 3 grands axes :

-la divination
-la guérison
-la nature

Sa connexion avec la nature l'amène notamment à une grande connaissance et une relation particulière avec les animaux. Il saura déceler l'animal "Totem" de chacun, leur personnalité. La guérison du chaman est autant celle de l'âme que celle du corps. Il comprend les énergies qui circule dans la nature et dans le corps. Ses souvenirs principaux sont : le rêve lucide, la digicura, la divination et la lecture d'Ethers.

Le livre des ombres n'est pas un objet fondamental pour le chaman qui confèrera beaucoup plus de pouvoirs à son bâton (sa baguette) ainsi qu'aux pièges à rêves. Sans être un expert comme le sont l'enchanteur et le druide alchimiste, il utilisera les philtres notamment dans le domaine de la guérison.

Le chaman vit sa mort d'une façon assez particulière puisqu'il cherche à s'isoler pour élever sa conscience et quitter son corps, ne vivre plus qu'à l'état d'énergie pure, à l'état d'Ether. Il y parvient grâce à un état de transe qu'il connaît bien pour l'avoir pratiqué toute sa vie.

Le voyage astral et l'élévation de conscience sont des pratiques liées à la méditation très usitées par les chamans, il s'agit de leur chemin de vie principal pour le développement de leurs pouvoirs. A l'exception de la fin de sa vie, cette quête personnelle n'est cependant jamais prioritaire sur le bien être de la communauté à laquelle le chaman appartient.

Prêtre :

Le prêtre n'existe qu'au travers d'un coven, il est respecté par ses pairs et mène les rituels de la roue de l'année et est l'ordonnance des rituels de la vie de wiccan (wiccaning, mariage...).

L'athame est l'objet le plus important du prêtre, il s'en sert pour ouvrir et fermer les cercles qui abrite les rituels, invocateur émérite, il est un tribun reconnu et maîtrise les éléments et les quatre points cardinaux.

Protecteur des membres du coven, le prêtre n'est pas un gourou, ni même un guide, il est simplement le garant des traditions et du "protocole" des réunions de sorciers.

Le prêtre est un sorcier aguerri dans la création des penthagrammes, de pentacles et de talismans. Il puise sa force et ses pouvoirs du coven. Seul, il n'a quasiment aucun pouvoir.

Chevalier :


L'Art de la magie du chevalier n'est pas exempt de l'obscurité. La wicca ne croit pas en le diable, à Satan ou ses autres représentations mais il existe, en quelque sorte, une magie noire.

En réalité, la magie n'est ni blanche, ni noire, mais son utilisation peut être tournée vers le bien ou vers le mal. Le sorcier-chevalier a pour mission de combattre le mal, il est exorciste ou guerrier et confère à son épée la plupart de ses pouvoirs.

Bien sûr, il ne s'agit pas de devenir un épéiste émérite, les combats sont avant tout énergétiques et mentaux. L'épée symbolise la concentration de l'énergie. Le chevalier développe tous les pouvoirs qui lui permettent d'accomplir sa tâche.

Souvent symbolisé en ange, le chevalier est très présent dans les récits et paraboles des religions.


Elfe :


L'elfe est le sorcier le plus discret sur la pratique de son Art, parfois nommé troubadour, l'elfe-sorcier est poète, danseur, chanteur. Il utilise ses pouvoir pour distiller les énergies positives autour de lui.

Il est un élément très important dans un coven et lors des cérémonies et rituels pour son maniement de la langue (le prêtre travaillera souvent avec lui la mise en forme des invocations) et pour l'énergie positive qu'il représente.

La baguette d'un elfe, l'objet qui concentre ses pouvoirs est bien souvent un instrument de musique. Il n'est pas attaché aux biens matériels et vivra bien souvent une vie de voyage.


Energétiste :


La magie est énergie, le sorcier-énergétiste ou Maître des énergies voue sa vie de sorcier à la visualisation des énergies des lieux, des corps. Il est un lecteur d'Ethers, pratique le Feng shui (harmonie des lieux) et la digicura (soin par l'énergie du corps).

Mais si l'énergétiste est un homme utile dans la société, il est aussi très connecté avec les autres mondes, appels d'esprits, expert dans le "passage des âmes", il est bien souvent une réponse pour les peines terrestres.

Par définition, l'énergétiste est avant tout un être mental, il peut s'affranchir des contraintes matérielles et physiques du corps, contôler sa douleur physique, pratiquer le voyage astral. Il ne possède pas d'objet particulier pour la pratique de son Art, il passe beaucoup de temps seul, dans la nature, en méditation.

Au seuil de sa propre mort, l'énergétiste réagit comme le chamn en quittant son corps sans violence, par une simple élévation de son Ether.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
https://redcdn.net/hpimg11/pics/496931boutonmodo.png

L'arbre des pouvoirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilmryn :: Discussions & Partages :: Ethnomagie & propriété magique. :: Magie-

Annonces

Accès pour tous, suffit de vous inscrire!


Débutant n'hésitez pas à demander de l'aide... Allez voir les cours débutants