AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GrimoireGrimoire  ConnexionConnexion  
FORUM FERMER, ACCES DISPONIBLE POUR TOUS. Le forum est devenu une page test !




Partagez|

Fêtes celtiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Fêtes celtiques Dim 20 Avr 2008, 13:53

Samhain

Samhain est la fête qui célèbre la transition entre la saison claire et la saison sombre. Ou plus précisément une ouverture sur l'autre "le monde des dieux". Pour compléter cette superbe définition merci on peut dire que Samhain est une fête qui rend honneur aux ancêtres, aux esprits et non aux morts. C'est un moment hors du temps ou l'au delà est le plus proche de nous c'est donc un moment propice pour la communication avec les esprits.

Imbolc

C'est la fête de la lumière Par contre, la chandeleur et Imbolc sont à la même date mais ces fêtes n'ont pas du tout les mêmes valeurs, l'une est chrétienne l'autre est celte, l'une célèbre les chandelles, l'autre le renouveau...
Peut être que d'autre serait d'accord pour fusionner les deux mais pas moi.


C’est une fête de la Lumière, car en plein cœur de l’Hiver elle témoigne du rallongement des jours, et de la venue du printemps. C’est une fête qui marque la latence du Renouveau de la vie au printemps.
C’est la période de la Nouvelle Année (son renouveau) en quelque sorte, mis en parallèle avec Samain qui marque la fin de l’année. Dans la tradition, c’est la Grande Déesse qui domine cette fête.
Dans sa symbolique, c’est une fête de purification avant la Renaissance. Symbole de purification, l’Eau est l’élément qui domine cette période Hivernale, avec l’idée de la matrice. Le Feu est aussi un symbole très fort de cette fête car il symbolise la venue prochaine d’un jour nouveau, qui prend forme dans la matrice, dans la nuit de la Terre Mère (représenté par l’Eau). C’est la lueur du jour naissant prêt à s’accoupler avec la Mère dont la fusion se fera à Beltane.
Dans la pratique rituelle, c’est surtout des rituels d’eau, pour la purification, et de feu, pour révérer la lumière naissante, qui dominent. On souhaite aussi la bienvenue à la Déesse et au renouveau.
Le point cardinal rattaché à cette période de l’année et cette fête et le Nord-Est, entre nuit et jour, entre le froid et la lumière naissante.
En outre, le Saule est l’arbre rattaché à cette période de l’année et à l’Eau, à la Lune, à la Déesse.


Beltane

Beltane : 30 avril

Beltane est un des sabbats majeurs de la tradition païenne. On l’appelle aussi : Fête du premier mai, Veille de mai, Roodmas, Nuit de Walpurgis, Cethsamhain, Whitsun or Old Bhealltainn, Bealtinne, Walburga, Eté celte…
Elle était fêtée lors de la première floraison de l'aubépine.

Historique :

Contrairement à Samonios, Beltane n'est pas la fête des trois fonctions de la société celtique. C'est une fête sacerdotale.
Beltane, Belteine ou Beltaine est la fête du feu et de la lumière. Bel signifie « brillant » mais fait certainement référence à Belenos et Belisama, le couple brillant des Dieux gaulois. Tous deux représentent la jeunesse, le soleil et le feu. « Teine » signifie feu. De fait, nous sommes en présence d'une fête rituelle en l'honneur du renouveau de la lumière rayonnante, la victoire du jour.

Belteine est l'exaltation du feu, élément druidique par excellence. Nous verrons volontiers dans Bel(enus) un surnom de Lug vu dans son aspect de lumière, opposé symétriquement au Lug de Samain préparant dans la chaleur et la lumière des festins, à l'hiver et à l'obscurité, opposé aussi au Lug de Lugnasad, vu dans son aspect de roi suprême faisant bénéficier les hommes de la fécondité de la terre et des troupeaux. » Les fêtes celtiques de Guyonvarc'h et Leroux.
Les druides sacrifient aussi à Beltane d'où, comme pour Samonios, l'intérêt de l'offrande aux Dieux lors de la cérémonie.
Beltane est aussi la période de prédilection pour les rites de passage entre les périodes froide et chaude, entre l'obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle. Peut-être que les rites anciens d'enfermement dans les chambre des dolmens se passaient durant la nuit de Beltane.

En quel honneur ?

Le principal aspect de la Déesse à cette période est celui de la femme fertile, humide, attirante et lumineuse. La jeune fille éclatante d'Imbolc est à présent une femme prête à concevoir en son sein.
La fête de Beltane appelle à faire l'amour dans la forêt dont les énergies grisantes du printemps aiguisent les sens. La joie étant omniprésente lors de la fête, les enfants conçus cette nuit, sentiront à quel point, ils sont aimés et désirés. D'ailleurs, attention ! Si vous ne souhaitez pas concevoir cette nuit là, évitez de faire l'amour de manière rituelle, les moyens de contraceptions ont tendance à faire défaut dans cette situation.
Autrement, c'est une bonne période pour faire ensemble un enfant avec conscience et Amour, sous l'oeil protecteur de la Déesse.

En conclusion, Beltane est une fête qui ouvre la saison des Amours qui offre fertilité, amour, amitier, ...


Lugnasad

Lugnasad = 1er Août = paix et prospérité, Littéralement, Lugnasad veut dire « l’Assemblée de Lug » dressée, dans les légendes, en l’honneur de la Terre Mère pour ses dons aux hommes notamment. Par ailleurs Lug est le Dieu Solaire aux attributs royaux. C’est aussi un dieu Trinitaire dont le Tribann est un des symboles.

On trouve aussi une autre appellation à cette fête : Lammas. C’est une fête paysanne majeur car elle marque le temps de la récolte et des moissons en plein cœur de l’été. Traditionnellement cette fête était présidée par les Rois et Seigneurs.

Elle était très répandue parmi les populations celtiques, de l’Irlande en passant à la Gaule, et même jusque parmi les Germains.

C’est un moment très joyeux où se mêle à la solennité du moment, réjouissance, musique, danses, jeux…

En tant que première fête après le solstice et elle marque les débuts de la descente vers l’Automne. Mais c’est malgré tout un jour lumineux, ou chacun profite du fruit de son travail et de son labeur, où chacun constate l’avancée de son évolution et peut en jouir. C’est la Fête du Don, de la Richesse sur tous les plans, où l’on offre, reçoit, partage …

Lugnasad marque réellement un temps de quiétude, de pérennité de la Vie et de constance.
Revenir en haut Aller en bas

Fêtes celtiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ilmryn :: Discussions & Partages :: Ethnomagie & propriété magique. :: Magie-

Annonces

Accès pour tous, suffit de vous inscrire!


Débutant n'hésitez pas à demander de l'aide... Allez voir les cours débutants